Sélectionner une page

ÉQUIPE 

LEÏLA KA

CHORÉGRAPHE / INTERPRÈTE
C’est à St-Nazaire que Leïla  commence à danser. Elle y débute son parcours par les danses urbaines qu’elle croise rapidement avec d’autres influences. Interprète de Maguy Marin dans May B, elle tire de cette expérience une théâtralité dansée qu’elle intègre à sa recherche chorégraphique.
Son écriture a été découverte par le public en 2018 dans un premier solo, Pode Ser, primé six fois à l’international et joué plus de 140 fois depuis sa création. Forte d’un duo C’est toi qu’on adore (2020), d’un second solo Se faire la belle (2022), et d’une petite forme en quintet Bouffées (2022), Leïla est travaille actuellement à une première longue forme, Maldonne  pour novembre 2023. Elle est aujourd’hui artiste associée au CENTQUATRE-PARIS, à la Garance, scène nationale de Cavaillon, en résidence longue à l’Espace 1789 et est accompagnée par le réseau Tremplin – soutien aux chorégraphes émergents – jusqu’en 2024.
En 2022, elle reçoit le prix « Révélation chorégraphique » des Syndicats de la critique et remporte, avec Bouffées, le premier prix du concours international Danse élargie du Théâtre de la ville de Paris. Sur la saison 23/24, Leïla Ka est en tournée avec ses quatre petites formes et Maldonne.

JENNIFER DUBREUIL HOUTHEMANN

INTERPRÈTE 
Bouffées – Maldonne

Native de Brest, Jennifer Dubreuil Houthemann commence la danse à 5 ans au Conservatoire. Elle intègre ensuite l’école des Ballets du Nord de Roubaix où elle se forme en danse classique pendant quatre années.
A 17 ans, elle rentre au CNSMD de Lyon en danse contemporaine et est ensuite sélectionnée pour le D.A.N.C.E, programme européen pour jeunes danseurs à Dresden (Allemagne) sous la direction des chorégraphes W. Forsythe, A. Preljocaj, W. Mc Gregor et F. Flamand.

Elle intègre ensuite en tant qu’interprète permanente la Compagnie nationale norvégienne de danse contemporaine, Carte Blanche, pendant sept ans.
Depuis 2018, elle est interprète pour Lisbeth Gruwez, notamment dans la pièce The Sea Within. De retour à Brest, elle crée la CAD Plateforme avec une autre chorégraphe brestoise Guiomar Campos.

Depuis, elle a écrit cinq pièces : NOR.A, Le petit jardin, ANTES, Voyez comme on dort et La Rêveuse.

ZOÉ LAKHNATI

INTERPRÈTE 
Bouffées – Maldonne

Zoé Lakhnati est une artiste chorégraphique basée entre Bruxelles et Sète. Elle est diplômée en danse classique du CNSMD de Lyon en 2019 et de P.A.R.T.S en 2022 où elle a travaillé avec les chorégraphes P. Gehmacher, M. Hassabi ou encore A. T. De Keersmaeker.

En 2021, Zoé Lakhnati assiste la chorégraphe R. Orlin au Théâtre National de Bretagne et co-organise « De L’impertinence », une résidence de recherche/rendez-vous danse à Sète qui a lieu chaque été depuis.
Elle est également danseuse interprète pour la chorégraphe M. Ingvartsen.

MATHILDE ROUSSIN

INTERPRÈTE 

LAURENT FALLOT

CRÉATION LUMIÈRES 
Pode ser – C’est toi qu’on adore – Se faire la belle – Maldonne

Laurent Fallot fait ses premiers pas dans le spectacle vivant à Onyx, théâtre de l’agglomération Nantaise alors remarqué pour sa large programmation de danse contemporaine. Il y découvre le travail de compagnies de renommée internationale et participe également à l’accompagnement en création de plusieurs compagnies locales. Laurent se forme aux techniques du spectacles, passe à l’ISTS à Avignon. Il fait ensuite ses armes sur différents plateaux comme technicien lumière puis avec des compagnies, dont le CCNN dirigé par C. Brumachon et B. Lamarche pour lesquels il travaillera plus de 10 ans en tant que régisseur lumière en tournée.
Dès que l’occasion se présente, en 1997, il se lance dans la création lumière.
Cela fait maintenant plus de 20 ans qu’il éclaire des corps en mouvement. Il a collaboré aux créations d’Esther Aumatell, de Jacky Achar, de La compagnie O, de Pauline Tremblay, d’Olivier de Sagazan, d’Alexandre Fandard… Laurent Fallot accompagne Leïla Ka en création et en tournée dès la création de Pode Ser en 2018.

JANE FOURNIER DUMET

INTERPRÈTE / ASSISTANTE CHORÉGRAPHE
C’est toi qu’on adore – Bouffées – Maldonne

Jane Fournier Dumet est née à Carcassonne. En 2016, elle termine ses études au CNSMD de Lyon et après avoir passé un an à la Modern Theatre School d’Amsterdam, elle part au Cambodge enseigner la danse à l’orphelinat de Siem Reap.

En 2018, elle crée la Compagnie Fernweh avec la chorégraphe et interprète Loulou Carré. Ensemble, elles écrivent leur premier duo Dans tes bras.

En 2019, elle rejoint le Collectif La Méandre. Une rencontre qui donnera naissance à BIEN PARADO, un duo écrit à sept mains.
Aujourd’hui, elle est interprète pour FULL FUEL créé par l’Oxyput Compagnie, BIEN PARADO du Collectif Méandre et participe aux performances inclassables des HOODS FLAKES.

ANNA TIERNEY

INTERPRÈTE 
Pode Ser – Bouffées

Anna Tierney (1999) est une danseuse et performeuse française basée à Bruxelles en Belgique. Elle grandit à Tarbes dans le sud de la France, où elle se forme à la danse contemporaine et au théâtre. Elle intègre ensuite le Conservatoire Royal d’Anvers (Belgique) dont elle sort diplômée en juin 2022. En 2021 elle commence à​ ​collaborer avec la chorégraphe Viennoise Florentina Holzinger pour sa pièce A Divine Comedy,​ ​avec laquelle elle s’est produite sur de grandes scènes européennes telles que Tanzquartier à​ ​Vienne, la Volksbühne à Berlin, DeSingel à Anvers ou le festival Julidans à Amsterdam. Elle​ ​commence à travailler avec Leïla Ka en septembre 2022 pour la reprise de rôle de son solo Pode Ser.

JADE LOGMO

INTERPRÈTE 
Bouffées – Maldonne

Originaire de l’Ile de la Réunion, Jade Logmo débute la danse classique à l’âge de 5 ans. Plus tard, elle fait également du Jazz et de la danse contemporaine. Diplomée du CNSMD de Lyon en cursus contemporain en 2022, elle suit en parallèle d’une Licence en Arts du Spectacle et de la scène.

Pendant ses études, elle participe aux pièces chorégraphiques D’indicibles violences de C. Brumachon et B. Lamarche, Avant les gens mourraient du Collectif (LA)HORDE et Publique de M. Monnier.
En parallèle de ses activités d’interprète, elle se forme en poursuivant des stages notamment avec P. Découflé, Maud Le Pladec, Ohad Naharin, D. Chamblas et D. Zambrano.

Elle commence à travailler avec Leïla Ka en 2022.

AÏDA BEN HASSINE

INTERPRÈTE 
Bouffées

OCÉANE CROUZIER

INTERPRÈTE 
Bouffées – C’est toi qu’on adore

Océane crouzier étudie au Conservatoire d’Annecy et de Chambéry le contemporain, le jazz et le hip-hop avec Murielle Rochette, Stéphanie Brun et Imad Nefti. Elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 2016 et se forme auprès de Juliette Beauviche, Johanna Lemarchand et Anne Martin.
Durant son parcours elle aura l’occasion d’expérimenter le travail d’Hervé Robbe, Thomas Guerry et Laly Euguadé. Elle participe également à plusieurs créations d’étudiants, notamment celles de Louison Valette, Miguel Filipe et Grégoire Manhes et travaillera avec Ambra Senatore sur le solo Altro piccolo progetto domestico. Lors de sa dernière année, elle travaille des pièces de divers chorégraphes tels que Sharon Eyal, Carolyn Carlson, Anne Martin et Sasha Waltz.

ALEXANDRE FANDARD

COLLABORATEUR ARTISTIQUE

Né dans une banlieue périphérique de Paris, Alexandre Fandard est plasticien, danseur et chorégraphe autodidacte. Ses origines multiples l’amènent à penser et à travailler avec la pluralité. À travers ses œuvres picturales comme performatives et scéniques, il explore les questions d’identité, d’altérité, de mobilité, de mémoire, et se définit comme un plasticien des arts vivants.
Il est actuellement artiste résident à La Villette, artiste lauréat du Programme Culture de l’Union Européenne / Aerowaves 2022, artiste de LA COLLECTION 22/23 du Département Développement et Coopération Artistiques – Institut français, et résident au Pôle performance de POUSH.
Il développe une écriture chorégraphique dramaturgique à la croisée de la danse, du théâtre et de la performance. Son esthétique « organique » s’appuie sur une pluridisciplinarité et une communication entre les arts et la matière afin de rendre compte de créations à la fois sensibles et picturales.
Ses oeuvres scéniques, comme « Quelques-uns le demeurent » en 2018, « Très loin, à l’horizon » en 2020, « Comme un symbole » en 2022, avec lesquelles il remporte quatre prix à l’international et sort lauréat du dispositif FoRTE 2018 / Île de France, sont présentées en France et à l’étranger.

Alexandre Fandard travaille et collabore également avec d’autres artistes comme le performeur/plasticien Olivier de Sagazan (performances « Hybridation » et « La messe de l’Âne » présentée notamment à La Biennale de Venise), ou le chorégraphe Radhouane El Meddeb, la chorégraphe Leïla Ka ou le metteur en scène Brett Bailey.

Leïla Ka