Audition Pode Ser

AUDITION

POUR REPRISE DE RÔLE DU SOLO PODE SER DE LEÏLA KA

LE SPECTACLE PODE SER

Pode Ser parle, à travers le corps rageur d’une danseuse, de tout ce qu’on a été, les rôles qu’on a joués, certains assignés ; et de ce qu’on aurait pu être, peut-être… Un solo primé 5 fois à l’international, qui flirte avec danses urbaines, contemporaines et théâtre pour tenter d’illustrer la difficulté d’être.

Le solo en version inédite pour ARTE Concert : https://www.arte.tv/fr/videos/098239-008-A/leila-ka-dans-arte-en-scene/

Profil recherché : Danseuse professionnelle contemporaine et/ou urbaine. La chorégraphe sera particulièrement attentive à la singularité et la sensibilité artistique.

Période de répétitions : juin ou aout 22
Tournée sur la saison 22/23 (une dizaine de dates)
Contrat proposé : CDDU
Rémunération selon la convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles CCNEAC, au régime intermittent

CANDIDATURE
Merci d’envoyer avant le 04/03/22 à auditionleilaka@gmail.com :
-2 vidéos de 3 minutes maximum
-CV ou BIO
-1 photo

Audition : 14 et 15/03/22 au CENTQUATRE-PARIS 104 rue d’Aubervilliers, 75019 Paris

.

LA CHORÉGRAPHE

Leïla Ka débute son parcours par les danses urbaines qu’elle croise rapidement avec d’autres influences. Après avoir travaillé en tant qu’interprète notamment pour Maguy Marin, ou elle découvre une théâtralité dansée qu’elle retiendra comme forme possible d’enrichissement de sa propre écriture, elle se lance dans la création de sa 1ère pièce Pode ser. Dans ce solo, primé 5 fois à l’international depuis sa création en 2018 et joué plus de 100 fois, elle flirte librement avec les danses urbaines, contemporaines et théâtre pour tenter d’illustrer la complexité et la difficulté d’être. Thème qu’elle reprend et traite à l’échelle de la communauté dans sa 2ème pièce en duo, C’est toi qu’on adore. En cours de création d’une 3ème pièce, Se faire la belle, Leïla Ka est aujourd’hui artiste associée au Théâtre de l’Étoile du Nord à Paris, au CENTQUATRE-PARIS, est en résidence de création à l’Espace 1789 et est accompagnée par le réseau Tremplin – soutien aux chorégraphes émergents – jusqu’en 2024.